8 conseils pour payer moins cher votre assurance auto

Le prix de votre assurance auto prend en compte de nombreux éléments : les caractéristiques de votre voiture, l'usage que vous en faites, votre situation personnelle... Vous ne pouvez pas jouer sur tous ces critères : vous n'allez pas déménager seulement pour payer moins cher et vous ne pouvez pas modifier la date à laquelle vous avez obtenu votre permis de conduire.

 

 

Il existe cependant quelques astuces pour faire baisser votre budget auto sans mettre à mal votre couverture.

 

1 - Achetez une voiture pas chère à assurer

2 - Adaptez la formule à la valeur de la voiture

3 - Choisissez un contrat modulable pour l'adapter à vos besoins

4 - Jouez sur le montant des franchises

5 - Optez pour le paiement annuel

6 - Choisissez une formule "petit rouleur"

7 - Conservez votre bonus

8 - Comparez les prix sur Internet

 

1 - Achetez une voiture pas chère à assurer

Le risque d'accident et le prix des réparations diffèrent selon les modèles de voiture et leur âge. Certaines marques coûtent moins cher que d'autres à assurer parce qu'elles sont moins volées et plus facile à réparer.

 

Vos moyens sont limités ? Préférez une petite cylindrée d'occasion à un bolide coûteux et suréquipé ! Si vous êtes jeune conducteur, vous aurez tout particulièrement intérêt à privilégier un petit modèle de quelques années.

 

Certains assureurs offrent également des réductions à leurs clients qui roulent avec un véhicule particulièrement propre ou sûr (équipé d'un dispositif de géolocalisation).

 

2 - Adaptez votre formule à la valeur de votre voiture

Seule la responsabilité civile est obligatoire dans un contrat d'assurance auto : c'est la formule au tiers, qui ne protège que les tiers des dégâts causés par votre voiture. Les autres garanties (vol, incendie, bris de glace, force de la nature, dommages tous accidents) sont indispensables pour protéger un véhicule neuf ou ayant une forte valeur.

 

Mais elles sont coûteuses pour un véhicule dont la valeur marchande est faible : à moins de souscrire une option spécifique "valeur d'achat", vous n'êtes remboursé qu'à la valeur d'occasion de la voiture.

 

Selon les marques, un véhicule perd environ 60% de sa valeur en 5 ans et 80% en 8 ans. Il est donc conseillé d'assurer en tous risques un véhicule neuf ou récent et de passer à une formule tiers étendu dès que le véhicule a 5 ans, puis à une formule au tiers dès que la voiture n'est plus cotée à l'argus.

 

3 - Choisissez un contrat modulable pour l'adapter à vos besoins

Privilégiez des contrats personnalisables, qui vous permettent de sélectionner vos garanties et options selon vos besoins. Inutile de payer au prix fort un contrat très couvrant si vous n'en avez pas l'usage :

  • si vous faites essentiellement de petits trajets de ville à proximité de votre domicile, vous n'avez peut-être pas besoin d'assistance.
  • si vous n'utilisez pas régulièrement votre voiture, payer une option "véhicule de remplacement" ne vous intéressera sans doute pas.

4 - Jouez sur le montant des franchises

La franchise est la somme qui reste à votre charge suite à un sinistre. Plus elle est élevée, plus le tarif de votre assurance baisse. Il peut y avoir jusqu'à 25% de différence de tarif entre un contrat avec des franchises élevées et un contrat avec des franchises faibles.

 

Attention toutefois à ce qu'elles ne soient pas démesurées : au delà de 500 ou 600 euros, elles vous font perdre tout le bénéfice d'une prime moins élevée au premier accrochage. A vous de voir si vous êtes prêt à réaliser ces économies au risque de devoir débourser des sommes importantes en cas d'accident responsable.

 

5 - Optez pour le paiement annuel

Certains assureurs octroient une réduction à leurs assurés qui choisissent un paiement annuel, généralement de l'ordre de 5%.

 

6 - Choisissez une formule "petit rouleur"

Si vous roulez peu, vous avez moins de chance d'avoir un accident qu'une personne qui passe ses journées au volant. La plupart des assureurs proposent des formules d'assurance au kilomètre qui peuvent vous faire économiser jusqu'à 15% sur le prix de votre assurance.

Ces réductions peuvent prendre différentes formes :

  • un tarif plus avantageux si vous n'utilisez pas votre voiture pour vous rendre à votre travail
  • des formules forfaitaires, qui vous engagent à ne pas rouler plus d'un certain kilométrage par an ( 5000 ou 8000 km par exemple)
  • une facturation au kilomètre, qui suppose l'installation d'un boîtier dans votre voiture.

 

7 - Conservez votre bonus

Votre coefficient de réduction-majoration ou bonus-malus influe fortement sur le prix de votre assurance. Moins vous déclarerez de sinistres, moins vous paierez cher votre assurance voiture. Une conduite prudente et le respect du code de la route permettent de conserver ou d'obtenir de meilleurs tarifs.

 

Il n'est pas non plus toujours utile de déclarer les petits sinistres, rayures ou bris de glaces, que vous auriez causé vous-même à votre véhicule : ils dégradent votre coefficient de bonus-malus et peuvent même inciter l'assureur à vous résilier.

 

8 - Comparez les prix sur internet

Tous les assureurs ne calculent pas les tarifs de la même manière. Selon votre âge, votre bonus, votre modèle de voiture ou encore votre lieu de résidence, les prix peuvent différer fortement d'un assureur à l'autre.

 

Sur le marché de l'assurance auto, les assureurs en ligne se démarquent en proposant des tarifs moins élevés que les assureurs classiques du fait des frais de gestion moins importants. Prêtez d'ailleurs attention à ce dernier élément lors de votre choix. Comptez 20 à 30% d'économie par rapport aux principaux leaders du marché de l'assurance.
 

 

 

Comparez les prix

 

 

Christophe Bescond AcommeAssure.com